Boudin noir à la viande

6,00

Boudin noir à la viande : conserve métal de 200 gr net

Ce boudin de porc noir  va éveiller vos sens et vos papilles, le goût du porc noir naturellement parfumé, légèrement relevé par le poivre blanc de Penja. Sa fabrication comporte une bonne quantité de viande de tête de porc et de sang.  A consommer en entrée froide, avec du pain de campagne ou chaud. Sa texture très onctueuse est idéale pour une présentation en tartinade, pour changer de saveur à l’apéritif. Un vrai délice.

Prix au kilo : 30,00€

Description

Ingrédients : viande de porc gascon* (tête), sang de porc, sel de Guérande, poivre Blanc de Penja*

* issus de l’ ’agriculture biologique

Ce produit ne contient aucun additif, aucun produit autre que viande de porc, sel et poivre.

Le boudin noir est l’une des plus anciennes charcuteries connues. Il aurait été inventé durant l’Antiquité, par un cuisinier grec nommé Aphtonite. Considéré comme un plat « canaille » au Moyen Age, le boudin noir était dégusté dans les tavernes.

Avant ouverture, à conserver dans un endroit sec et tempéré. Après ouverture, conserver au réfrigérateur et consommer rapidement.  A consommer avant la date limite de consommation inscrite sur l’étiquette.

Origine : Sud-Ouest

Animaux élevés en plein air intégral pendant 14 à 15 mois (bois de chênes, châtaigniers  et prairies). Alimentation à base de céréales bio sans OGM, légumes bio, pain rassis bio, petit lait de chèvres bio.

Information : Issu d’un terroir volcanique naturellement riche et équilibré, le poivre de Penja est exceptionnel par son caractère et sa saveur. Les terres riches et fertiles du Cameroun donnent au poivre de Penja un arôme et une concentration en huiles essentielles exceptionnels. Le poivre blanc de Penja  est cueilli à maturité optimale, lavé, débarrassé de sa pulpe, puis séché au soleil dans la province de Moungo au Cameroun. Toutes les étapes de production (récolte, rouissage, lavage, séchage, tri) sont entièrement manuelles et principalement réalisées par les mains expertes des femmes du village. Le poivre de Penja jouit aujourd’hui d’un succès gastronomique mondialement reconnu. En 2014, il est devenu la première Indication Géographique Protégée (IGP)  du continent Africain.

Conseils : passer 1 heure au réfrigérateur avant de servir. Ce boudin peut se manger froid, comme du pâté, en apéritif tartiné sur des toasts grillées, ou en entrée avec une salade de saison. Il est aussi très bon chaud, poêlé ou au four nature ou avec des pommes, un confit d’oignons ou des châtaignes.