Les plantes tinctoriales

Grâce aux pigments contenus dans leurs fleurs, feuilles, racines, baies ou écorces, certaines plantes permettent d’obtenir de belles couleurs pour fabriquer soi-même ses teintures naturelles et ses peintures végétales. Ce sont les plantes tinctoriales, dont l’appellation botanique « tinctoria » (du latin tinctorius « qui sert à teindre») révèle bien la nature. Utilisées depuis des millénaires pour teinter les tissus, les plantes tinctoriales reviennent en force constituant une belle alternative à l’industrie pétrochimique dans des domaines aussi divers que ceux de la cosmétologie, de l’alimentation et bien sûr du textile. Au cours de la longue histoire des teintures végétales, les hommes ont expérimenté les ressources de leur environnement : certaines plantes ont été désignées comme principales sources pour la teinture textile fournissant des couleurs vives et solides, et, à cet effet, cultivées, récoltées et acheminées vers les ateliers de teinturerie.

Afficher tous les 3 résultats