Page en cours de relooking ..... patience 😉

La saisonnalité :

Le maraîchage que nous pratiquons est non intensif, il se caractérise par une forte saisonnalité. N’ayant pas encore de serre nous produisons uniquement des légumes de saison.

Les périodes de mise en place des cultures notamment début du printemps, sont particulièrement denses, ainsi que les périodes de récoltes des légumes d’été (juillet/août/septembre). Plus globalement, il existe un pic de travail d’avril à octobre. L’hiver reste généralement une période plus calme.

La demande en main-d’oeuvre est forte en maraichage. Les tâches de désherbage sont particulièrement importantes. En plus du travail de production, s’ajoute le travail de récoltes; conditionnement, commercialisation et le travail de gestion.

Nous travaillons entre 40h et 70h par semaine.

Février

On repart pour une nouvelle saison , C’est le moment pour les premiers semis en plein champs comme la carotte primeur, les épinards, la mâche, les petits pois, fève si pas fait à l’automne. On plante également les échalotes, les oignons frais.

C’est aussi le moment des tous premiers semis en plaques ou en godets (betteraves, choux chinois, choux pommés, laitues, oignons de conservation, poireaux, poivrons, tomates, premières aubergines) ;  ils sont placés sur les tables chauffantes dans la serre à plants.

Mars

C’est à cette période qu’on travail le sol plus finement qu’en automne et on incorpore du fumier composté sur les planches qui accueilleront les légumes gourmand en amendement.

Le travail des semis s’intensifie. Toujours sur tables chauffantes nous semons les aubergines, la poirée, les céleris branche et rave, fenouils, les choux rouge, les concombres, les courgettes, le persil, les premières courges, et toujours des salades pour bien échelonner les récoltes.

En semis direct c’est le moment pour les navets primeurs,,les fèves de printemps, des premiers radis.

C’est également en mars,avril quand le temps le permet, que nous plantons les pommes de terre. les asperges, les oignons de conservation.

Avril

En avril nous faisons les semis direct de panais, radis, nous plantons les pommes de terre de conservation

Sous la serre, en godets nous semis les autres courges, pâtissons, pastèques, melon, physalis, poireaux, oignons, premiers haricots (vert et à écosser).

On commence à mettre en place les différents systèmes d’irrigation (goutte à goutte et asperseurs).

Mai / juin

On continue à faire des semis direct et en plaques (radis/salades/chou brocolis/chou fleur/haricots/Maïs/chicorées)

On commence à pailler certaines planches afin de nous éviter des heures de désherbage. C’est le gros boom pour les repiquages des légumes d’été.

Juillet

On sème les carottes de conservation en plein champs. Le fenouil en plaques.

Août

C’est le moment de semer les épinards, les navets de conservation.

C’est la pleine saison pour les légumes d’été. Et le travail de transformation des légumes commence à cette période avec tous les invendus. On repique les chicorées, les choux,

Septembre / Octobre

On continue encore les semis de radis  que l’on récoltera jusqu’en décembre . On plante ou on sème les mâches, les batavias, les épinards dont les récoltes s’échelonneront d’octobre à mars.

Jusqu’à fin octobre nous récoltons les dernières tomates qui commencent à s’abimer avec les premiers froids.

Récoltes entre octobre et novembre des légumes qui vont passer l’hiver a l’abri du gel, ou au sec . Pomme de terre, oignon, échalote, navets, carotte, céleri, radis noir, betterave rouge.

On sème les engrais vert sur les planches qui ont pu être libérées.

Novembre

Les premières gelées sont là. Il est temps d’isoler les systèmes d’irrigation. Toutes les vannes sont protégées, les tuyaux d’irrigation vidés, démontés et stockés en bordure des parcelles.

En début de mois, c’est le moment de récolter les derniers légumes sensibles aux premiers gels et de les stocker en chambre froide (les piments, poivrons, aubergines, courges).

C’est la période des derniers semis en pleine terre (pois/fève) et plantation de l’ail qui passera l’hiver en terre pour être récoltée en mai sous forme d’aillet et en juin/juillet pour l’ail de conservation. On plante aussi un peu d’échalote.

Dans la serre à plant on sème les oignons de printemps qui seront planté en février.

On retire les grilles des tomates, on arrache les pieds des légumes d’été. Dès que le temps le permet on incorpore les déchets de culture en passant l’actisol.

Nous nous pressons à faire du bois pour l’hiver.

Décembre / Janvier

C’est quasiment la fin des récoltes , l’activité dans les champs est en sommeil jusqu’à mars. Nous avons stockés les derniers légumes dans la chambre froide et en silo. Il reste en terre que les poireaux, les choux, les carottes. On continue de faire les marchés jusqu’à épuisement des stocks (légumes et produits transformés).

 Le temps passé à la récolte et au lavage des légumes pour les marchés diminue. Nous avons davantage de temps pour nettoyer les parcelles des cultures de l’année.  On prépare le calendrier de culture et les rotations pour l’année prochaine.

On fait le point sur les semences restantes et on passe les commandes de graines.

On nettoie la serre à plants qui accueillera les nouveaux semis. On range l’atelier et on prend le temps d’entretenir et réparer les outils.

C’est le moment de faire le bilan de l’année passée, la compta est là pour les chiffres.  Mais nous faisons surtout le point de ce que nous devrons modifier, améliorer pour l’année prochaine.

Et quand on trouve encore du temps on s’occupe un peu des travaux de la maison. On essaye de se reposer un peu pour attaquer le gros rush du printemps prochain.

Et les vacances c’est quand ?