Saison 2013

Les woofers que nous avons accueillis en 2013 :

Un immense merci à Cristobal, Maud, Felipe, Paulette, Robin, Laura, James, Eno, Anne et Matthiew qui sont venus nous aider bénévolement durant cet été 2013.

Venus des quatre coins du monde, ils se sont croisés, succédés, rencontrés. Nous avons partagé le travail, les repas, échangé sur les valeurs sociales et environnementales.

Certains sont restés avec nous à la ferme une semaine, avant de continuer leur chemin ailleurs. D’autres se sont attardés plus longtemps, presque deux mois pour Cristobal, un mois pour Robbin et Laura, plus d’un mois pour Eno. Anne et Matthiew sont également restés un bon moment à l’automne mais n’ont pas vu beaucoup le soleil.

Avec certains nous avons appris de leurs précédentes expériences en wwoofing dans des fermes bio, à d’autres nous avons fait découvrir le dur labeur du maraichage biologique, le goût des bons légumes et une façon de concevoir le travail de la terre.

Avec tous l’échange a été riche et plaisant.

Cette année le printemps a été très pluvieux, et nous avions pris beaucoup de retard dans les semis et repiquages plein champs, car nous ne pouvions pas travailler les parcelles. Ce retard qui aurait pu être catastrophique pour notre activité, a été raisonnablement rattrapé grâce à l’aide de nos amis wwoofers qui ont tous été très vaillants et impliqués.

Encore merci … à tous..

Cristobal : Méxicain, 26 ans. avocat.

Est resté plus de d’un mois et demi à la ferme.

« Je suis un rêveur de 25 ans qui chemine voulant approcher une sans fin d’expériences et de realités pour apprendre une infinité de choses. …. Suite à de nombreux questionements pendant mon voyage en América du Sud, j’ai décidé depuis plusieurs années d’apprendre et de pratiquer de façon constante une agriculture soutenable. »

Felipe et Paulette  : amis de Cristobal. Mexicains. 26 ans.

Felipe, ingénieur dans le traitement des eaux; Paulette ingénieure en chimie. Leur projet est d’avoir une ferme biologique au Mexique. Ils ont entrepris un long voyage pour découvrir différentes techniques d’agriculture biologique. Ils sont restés une semaine à la ferme. Et se sont envolés en Inde vers une autre ferme.

« We stayed with katie and jerome for a week and we loved the farm and the people. We felt like part of the family. Thank you so much for sharing everything with us, we learned a lot of french, and had a lot of fun every meal.
Thank you Kati, Jerome, Teo and Alice. We will always remember you and hope we will se you again. »

Maud : française, 26 ans, assistante d’éducation dans un lycée agricole.

Elle est restée 3 semaines à la ferme.

En plus du travail dans les champs, Maud nous a aussi accompagné sur les marchés gourmands que nous avons faits. Elle a été très efficace pour nous aider à servir les assiettes de crudité.

Et je pense qu’elle se rappellera longtemps de notre fameuse salade de courgettes crues marinées; courgettes qu’elle a consciencieusement coupé en lamelles.

Robbin et Laura : anglaises, 21 ans, étudiantes en français et russe.

Elles sont restées un mois à la ferme.

Elles ont beaucoup aimé le soleil, le vin et le fromage français. Mais surtout elles ont été très vaillantes même dans les travaux des champs les plus difficiles.

Je pense qu’elles n’aiment définitivement pas le chiendent !!

James : américain, Colorado , 24 ans, étudiant en environnement.

Il est resté une semaine à la ferme avant d’entreprendre les 800kms du Chemin de Compostelle. Trente jours de marche. ensuite lui aussi s’envolera en Inde.

« I’ve decided to take some time off from school, and travel. I’ve always had an eager desire for adventure, and I want to see the world and learn from all the different experiences I will have. »

Eno : allemand,   24 ans, étudiant en langues mortes et en français.

Il est resté à la ferme 5 semaines à la ferme. Un très bon échange, un vrai partage. Un doux rêveur amoureux de la nature et passionné de biodynamie. Il nous a appris une recette magique de Steiner pour éloigner les lapins, mais nous n’avons pas réussi à attraper le lapin !!!

Le pilier pour notre lutte contre les doryphores de pommes de terre.

Toujours de très bonnes initiatives, une véritable implication dans le quotidien.

A bientôt Eno.

Anne et Matthiew : australiens, 26 ans.

Ils ont passés un mois à la ferme, en octobre. Ils ont été nos derniers wooffers de la saison, et n’ont pas eu la chance de connaître les jolies arrières saisons de notre région. Beaucoup de pluie cette année.

Je crois qu’ils savent tout sur la culture de l’ail !!

J’espère que la suite de leur voyage a été un vrai régal.

Voilà, merci à tous. Je vous souhaite de beaux moments dans vos prochaines expériences en wwoofing. Et quant à nous, rendez-vous l’année prochaine pour des nouvelles rencontres.